7mars2016_TabacetSanteAnimale_VictoriaTremblay

Rien de nouveau si je vous dis que la fumée secondaire de tabac est aussi nocive pour vos petits animaux qu’elle l’est pour vous. Mais à quel point ?

Au même degré que l’être humain ! Les pitous et les minous, par exemple, vont absorber une grande quantité de la fumée de cigarette.  Bien entendu, ils respirent les quelque 7 000 produits chimiques qu’elle contient et leur pelage s’en trouve aussi affecté que leur système cardio-respiratoire. La fumée secondaire de tabac irrite en effet leurs voies respiratoires mais pire encore, en faisant leur toilette, nos animaux ingèrent toutes les substances toxiques et cancérigènes de la fumée tertiaire logée dans leurs poils.  Ainsi, en plus de dégager une bien désagréable odeur de cendrier, nos petites bêtes risquent de développer les mêmes cancers que l’entourage humain du fumeur.

De plus en plus d’études quantifient scientifiquement la dangerosité de la fumée de tabac pour nos animaux de compagnie.  Des statistiques frappantes ! En 1992, les chiens et chats l’ayant respirée courraient 60 % plus de risques de recevoir un diagnostic de cancer du poumon. Imaginez maintenant, en 2016 !

Si vous les aimez tant, vos animaux domestiques, que diriez-vous d’aller fumer dehors pour préserver leur santé ?

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l’auteur

Victoria Tremblay

Montréal

Moi, je m’appelle Victoria Tremblay, je suis la leader de La gang allumée de la région de Montréal et j’étudie à l’école secondaire Cavelier-de-Lasalle. Mon entourage proche est fumeur, malheureusement. Je veux faire ma grosse part pour que ça change !

Commentaires