On est 16 en tout, 11 filles et cinq gars de 13 à 17 ans. Chacun de nous représente les autres jeunes de sa région auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux. D’habitude, le mandat des membres du Réseau conseil de la gang allumée dure un an, mais nous, de la cuvée 2006-2007, on a fait pratiquement deux années. Deux ans de travail intense, de réflexion, d’engagement, de création et d’action… Deux ans de plaisir, aussi.

Je vous dis qu’on en a fait des choses au Réseau conseil de la gang allumée au cours des derniers mois. À trois reprises, on a rencontré notre président, monsieur Philippe Couillard, à qui on a exprimé notre opinion sur les moyens d’enrayer le tabagisme chez les jeunes. En plus de produire la revue POF (Pas Obligé de Fumer), on a conçu une affiche et trois dépliants intitulés Libres comme l’air dans le but de faciliter le passage des cours des écoles et des maisons des jeunes à un environnement sans fumée.

La question du tabac à l’écran nous préoccupe aussi beaucoup. Le 12 mars 2007, chacun dans notre école, en présence des médias, de la direction, de nos professeurs et des autres jeunes, on a lu notre Déclaration publique sur le tabac à l’écran. On était plutôt fiers, parce que c’était la première fois que des adolescents dénonçaient sur la place publique les effets préjudiciables du tabac à l’écran sur nous, les jeunes. La première, mais pas la dernière, ça, c’est sûr !
Je suis convaincu de ne pas être le seul à me préoccuper des méfaits du tabagisme sur la santé, particulièrement lorsque je vois un membre de votre génération, cigarette aux doigts. Saviez-vous que, malgré toute la publicité sur les dangers de la cigarette sur la santé, encore près de 19 % des jeunes en deviennent dépendants ?

Je comprends très bien qu’il ne soit pas facile de résister à la tentation de commencer à fumer ou de mettre fin à cette vilaine habitude une fois qu’on est dépendant. C’est pourquoi je me tourne vers vous, afin que nous soyons tous solidaires envers cette cause. Aidons-nous à sensibiliser nos pairs aux nombreux problèmes engendrés par la cigarette et continuons de soutenir ceux qui ont pris la bonne décision : celle d’arrêter de fumer.

À l’exemple de plus de 300 gangs allumées qui organisent des activités originales contre le tabagisme dans les écoles et les maisons des jeunes, j’ai réuni des jeunes représentant les régions du Québec pour former le Réseau conseil de la gang allumée, lancer une revue et rédiger des textes pour un site Internet. N’hésitez pas à communiquer avec nous afin de nous faire part de vos idées allumées ! Ensemble, faisons en sorte que jeunes et moins jeunes puissent vivre pleinement une vie libre de la dépendance au tabac.

Salutations à chacun et chacune d’entre vous.


Le ministre de la Santé et des Services sociaux
et président du Réseau conseil,

Philippe Couillard
Questions? Aide?Envoi à un(e) ami(e)