La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Vous vous rendez compte ? Elle affecte tout notre corps !

Mais si un fumeur arrête de fumer, ressentira-t-il des effets positifs ?  La réponse est oui. Vous allez voir, en seulement 20 minutes, il y a déjà des changements dans son corps !

Évidemment, tout ne peut pas se faire en un claquement de doigts ! Cesser de fumer s’avère comparable à un château de sable : si difficile, si long à construire mais si facile à détruire ou à abandonner !  Par contre, si on a la volonté et la détermination, tout est surmontable.  En 20 minutes, la tension artérielle et le rythme cardiaque commencent à se régulariser et la température des pieds et des mains redevient stable.  Ce n’est pas énorme direz-vous, mais c’est un début qui promet gros !

Huit heures plus tard, la nicotine et le monoxyde de carbone diminuent de moitié dans le sang et l’oxygénation des cellules se régularise.

24 heures après avoir fumé la dernière cigarette (on espère que ce sera la dernière à vie), le risque de faire une crise cardiaque, qui normalement est plus élevé chez les fumeurs, commence à diminuer.  Il n’y a plus de monoxyde de carbone dans le corps, et les poumons commencent à éliminer le mucus et la fumée qui s’y sont logés.  Eh oui, seule une partie de la fumée est rejetée par les fumeurs dans l’air ambiant, le reste s’accumule dans leurs poumons.

Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer.  L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également. Car, croyez-le ou non, les fumeurs ont plus de mal à sentir et à goûter que les non-fumeurs.  Moi-même, je ne savais pas cela.

Après trois jours, la capacité des poumons et l’énergie augmentent.  Les ex-fumeurs se sentent moins fatigués et leurs bronches s’étant relâchés, leur respiration devient plus facile.

De la deuxième semaine jusqu’au troisième mois après avoir cessé de fumer, plusieurs changements surviennent.  Marcher est désormais plus facile et en moyenne, le fonctionnement des poumons s’améliore de 30 %.  La circulation sanguine et le souffle en font autant.  Et, information très importante pour les femmes enceintes : si elles arrêtent de fumer pendant les trois premiers mois de leur grossesse, elles ne courent pas plus de risque d’avoir un enfant à faible poids qu’une femme n’ayant jamais fumé.

De un à neuf mois après la dernière cigarette, la toux, la congestion nasale et l’essoufflement diminuent, la voix s’éclaircit et le corps reprend de plus en plus d’énergie au fil du temps. C’est le chemin vers la réussite !

Après un an, et cela dure jusqu’à la quinzième année, tout se remet en place : le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers du col de l’utérus, de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie et du pancréas est diminué de moitié, quelquefois effacé à 100 %.  Les risques d’AVC diminuent aussi et les cellules se régénèrent de plus en plus.

Vous pensez peut-être arrêter de fumer ? Imaginez tout ce que vous allez y gagner ! Au lieu de passer du temps avec votre cendrier, vous pourrez passer du temps de qualité avec votre famille et vos amis !

Parce que la cigarette est une drogue dure, arrêter de fumer, c’est généralement quelques jours assez difficiles à passer.  Mais demandez à n’importe quel ex-fumeur, il vous le confirmera : c’est la victoire de sa vie, l’atteinte de la plus haute marche de son podium personnel !

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l’auteur

Sophie-Rose Desgagné

Chaudière-Appalaches

Mon nom est Sophie-Rose Desgagné, je demeure à Charny et je vais à l’école secondaire L’Aubier à Saint-Romuald, dans Chaudière-Appalaches. Quand j’ai su les conséquences de la cigarette sur la santé, j’ai aidé mon père a arrêté de fumer. J’aimerais bien pouvoir faire la même chose avec les jeunes de mon âge qui sont tombés dans le piège du tabac.

Commentaires