On entend souvent les fumeurs dire que le fait de fumer diminue leur stress et qu’en allumant une cigarette, ils ont l’impression d’être plus paisibles. Mais est-ce réellement ce qui se passe ?

NON.  C’est même tout à fait le contraire, car le tabac EST un facteur de stress. En allumant une cigarette, le fumeur provoque en effet une augmentation de sa tension artérielle, un rétrécissement de ses artères et une accélération de sa fréquence cardiaque. Le risque de trouble anxieux est aussi augmenté chez les fumeurs, le risque d’anxiété généralisée étant multiplié par 5,5 (une augmentation de 550 %) et celui de troubles de panique par 15 (une augmentation de 1 500 %)

Comment expliquer alors que la consommation de tabac soit un facteur de stress mais qu’elle donne en même temps au fumeur une impression de détente ?

Simple. C’est le manque de nicotine qui est en cause. Lorsqu’on allume à nouveau une cigarette, l’apport de nicotine calme les symptômes de manque, donnant ainsi au fumeur l’impression qu’il relaxe

Savez-vous comment éviter cela, ces perpétuelles sensations de manque entre chaque cigarette ? En arrêtant de fumer, bien sûr.  Car au bout de quelques jours, l’ex fumeur voir son humeur grandement améliorée. Et son entourage aussi !

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l’auteur

Victoria Tremblay

Montréal

Moi, je m’appelle Victoria Tremblay, je suis la leader de La gang allumée de la région de Montréal et j’étudie à l’école secondaire Cavelier-de-Lasalle. Mon entourage proche est fumeur, malheureusement. Je veux faire ma grosse part pour que ça change !

Commentaires