10mars2016_DonaldDuck_Couverture_ArnaudBedard

Tout le monde le sait dans mon entourage : je suis un fan fini de tout ce qui est Disney ! Depuis la nuit des temps, je regarde les films, visite les parcs et lis les bandes dessinées de mes personnages préférés.

L’univers que je préfère est celui de Donald Duck.  Dernièrement, j’ai lu un article publié dans une revue française pour les 80 ans du canard et je suis tombé sur une histoire qui parlait de tabac !  L’ayant trouvé intéressante, j’ai décidé de vous faire la critique de « La vie tapageuse de Donald Duck. »

L’histoire va comme suit : l’anniversaire de Donald arrive et ses neveux, Riri, Fifi et Loulou, décident de lui acheter un petit cadeau.  Donald trouve cependant des indices qui lui laissent croire que ses neveux ont mal tourné et qu’ils sont devenus des malfrats.  Il les poursuit un peu partout dans la ville pour se rendre compte qu’ils achètent des cigares !

Donald les suit alors pour les empêcher de fumer, réussit à les traquer et leur fait regretter d’avoir acheté des cigares.  Il finit cependant par se rendre compte que ses nerveux ont acheté la boîte pour son anniversaire et non pour eux-mêmes !  Une histoire pleine de rebondissements, comme Daan Jippes et Freddy Milton (scénario et dessins) savent si bien créer !

10mars2016_DonaldDuck2_ArnaudBedard

Dans cette histoire donalvilloise écrite en 1978, les neveux n’ont pas vraiment l’air de savoir quoi acheter à leur oncle.  Donald les surprend devant la vitrine d’un caviste, puis les voit entrer dans un débit de tabac.  Premier point négatif : à cette époque, des enfants d’environ 10 ou 12 ans avaient effectivement la possibilité d’aller acheter eux-mêmes des cigares… !  (On en a fait du chemin depuis, car aujourd’hui, ce serait vraiment impensable !)

Autre point négatif : Donald, à la fin de l’histoire, oblige ses neveux à prendre trois cigares chacun et à les fumer tous en même temps. On voit bien qu’ils n’aiment pas du tout ça et que ça les rend malades.  Même si ce sont des personnages fictifs, voir un adulte obliger des enfants à fumer, c’est plutôt ordinaire !

Les neveux ayant passé devant la vitrine du caviste avant d’aller au débit de tabac, on voit bien que Donald est plus détruit par la possibilité que ses neveux boivent de l’alcool que par le fait qu’ils achètent des cigares. Le risque de dépendance est-il le même avec l’alcool qu’avec les produits du tabac ? Selon moi, il est extrêmement plus nocif pour la santé de fumer des cigares que de boire une coupe de vin…

10mars_DonaldDuck3_ArnaudBedard

En lisant cette bande dessinée, les jeunes lecteurs sont-ils en mesure de comprendre que le tabac est mauvais pour la santé ? Oui et non.

Oui.  C’est un fait que les neveux n’ont pas l’air d’apprécier tellement leur première expérience du tabac.

10mars2016_DonaldDuck4_ArnaudBedard

Non. Dès que Donald voit ses neveux sortir du débit de tabac avec une boîte, il part à leur poursuite pour être certain qu’ils ne se mettront pas à fumer. Il finit par les rattraper et leur fait comprendre que ce n’est pas bon (mais d’une drôle de manière) et leur explique que le tabac est pour les adultes.  Ici, ce que les jeunes lecteurs en déduisent c’est que plus tard, lorsqu’ils seront adultes, le tabac sera bon pour eux…

10mars2016_DonaldDuck5_ArnaudBedard

Encore non.  Car à deux reprises dans l’histoire, nous apercevons trois jeunes adolescents fumeurs. On voit bien qu’ils ne sont ni beaux, ni cools parce qu’ils fument.  Ils ont les cheveux en bataille, de vieux vêtements troués et ils jouent au poker dans une ruelle sombre. Bref, de vrais petits bums typiques !

10mars2016_DonaldDuck4_ArnaudBedard

Point positif de l’histoire : pendant que les neveux fument, nous les voyons les trois ensemble dans une case avec leurs 9 cigares en bouche, et la fumée dessine une gigantesque tête de mort dans l’air.

 10mars2016_DonaldDuck7_ArnaudBedard

Malgré que les auteurs aient passé plusieurs messages subliminaux pas toujours positifs, j’ai beaucoup apprécié l’histoire « La vie tapageuse de Donald Duck. »  Essayez de la lire, maintenant que vous êtes prévenus de certains sous-entendus négatifs par rapport au tabac.  Je dois vous prévenir cependant qu’elle est plutôt difficile à trouver dans les magazines Disney français. Je lis des histoires comme celle-là depuis 2009, et c’était la première fois que je voyais ce titre.

Toutes les images sont tirées de « La vie tapageuse de Donald Duck »
page 57 du hors-série Picsou Magazine,
« Les trésors de Donald », tome 2

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l’auteur

Arnaud Bédard

Abitibi-Témiscamingue

Mon nom est Arnaud Bédard, je suis de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue, et je fais mon secondaire à l’école D’Iberville. Pour moi, fumer, c’est aussi néfaste pour la santé que pour l’environnement. On ne peut pas rester les bras croisés devant un tel fléau !

Commentaires