Faits sur la dépendance

La promotion de l’industrie du tabac pour ses produits est peut-être de plus en plus subtile, mais elle n’a qu’un objectif principal: inciter les jeunes de 12 à 22 ans à fumer.  Comment tu trouves ça?

Pour l’industrie du tabac, les jeunes valent de l’or : aux États-Unis, en 2006, elle a dépensé 35 millions de dollars par jour pour promouvoir ses produits.

L'industrie du tabac doit remplacer les fumeurs qui meurent à cause du tabagisme ou qui réussissent à se libérer de la cigarette. Il lui faut donc recruter de nouveaux fumeurs quand ils sont jeunes. Si des adolescents ne se laissaient pas avoir, ce serait la mort de cette industrie.

Le cœur de la stratégie de marketing de l’industrie, c’est de convaincre les jeunes que fumer va améliorer leur image.

Les jeunes fréquentent beaucoup le cinéma. Pas fous, les fabricants de tabac ont créé des liens avec l’industrie cinématographique pour que leurs produits soient montrés dans les films.

Depuis 20 ans, le nombre de personnages qui fument à l’écran a doublé alors que, étrangement, il y a de moins en moins de personnes qui fument en Amérique du Nord… Hum…

Dans 60% des films, au moins un des personnages principaux fume.

Les jeunes qui regardent régulièrement des films qui comprennent des scènes de fumeurs voient tripler leur risque de commencer à fumer. Ils surestiment aussi le pourcentage de fumeurs dans la vraie vie.

Les scènes de tabac à l’écran entraînent des revenus additionnels de 4,1 milliards de dollars US par année pour les compagnies de tabac. Joli magot…

Dans les pays industrialisés, plusieurs lois mettent des bâtons dans les roues aux compagnies de tabac en restreignant ce qu’elles peuvent faire. Alors, celles-ci se tournent vers les pays en voie de développement pour trouver de nouveaux clients.

Au Niger, les cigarettes coûtent moins cher que l’eau ! Et on en trouve partout : il faut parfois marcher 1 km pour acheter du sucre alors que 2m suffisent  pour trouver des cigarettes.

Dans plusieurs pays, l’industrie du tabac a encore le droit de recourir aux commandites d’événements sportifs et culturels. Cela lui permet d’associer ses produits mortels à un style de vie rêvé et à des vedettes populaires.

Dans ses documents internes, l’industrie du tabac compare la cigarette à un «mécanisme de livraison de drogue». Fabricants de tabac = «pushers»…

Sondage

Tu dois faire un choix
    Aucun sondage

    Quoi de neuf?

    Quoi de neuf?

    Gagnante du concours!

    C'est Sarah-Maude Lessard, de l'école secondaire l'Escale à Louiseville qui a remporté le concours organisé dans le [...]

    > Lire la suite

    Merci de ta participation!

    Cet hiver, près de 200 écoles et maisons des jeunes se sont mobilisées pour dénoncer les pratiques douteuses des [...]

    > Lire la suite