Quoi de neuf?

Quoi de neuf?

Gagnante du concours!

C'est Sarah-Maude Lessard, de l'école secondaire l'Escale à Louiseville qui a remporté le concours organisé dans le [...]

> Lire la suite

Merci de ta participation!

Cet hiver, près de 200 écoles et maisons des jeunes se sont mobilisées pour dénoncer les pratiques douteuses des [...]

> Lire la suite

Tabac à l'écran

La vérité sur le tabac à l’écran

La publicité sur le tabac est interdite. Pourtant, on retrouve quatre fois plus de produits du tabac dans les films, téléséries et vidéoclips que dans la vraie vie.

Résultat? Montré à répétition, l’usage du tabac finit par influencer les spectateurs qui se mettent à fumer en plus grand nombre.

Les personnages qui fument dans les films, les téléséries et les vidéoclips perpétuent l’idée que fumer est un geste banal et répandu.

À l’écran, les fumeurs sont souvent des gens riches, puissants, séduisants ou rebelles. Inconsciemment, les spectateurs associent le geste de fumer à un comportement cool ou glamour.

Les personnages principaux fument plus que dans la vie réelle. Et plus ils sont jeunes, plus ils fument. Par exemple, les jeunes actrices (18-29 ans) fument 3,6 fois plus à l’écran que les actrices plus âgées.

Jusque dans les années 1990, l’industrie du tabac a ouvertement payé des acteurs, des scénaristes et des producteurs pour promouvoir ses produits dans les films. Cette pratique n’existe vraisemblablement plus aujourd’hui, mais les produits du tabac sont encore omniprésents à l’écran.

Plus présent à l’écran que dans la vraie vie

Au Québec, 22 % de la population fume. Or, 75 % des 12 films québécois les plus populaires en 2010 présentent des scènes de tabagisme. Cherchez l’erreur!

Le nombre de scènes de tabagisme dans les films américains pour jeunes a doublé entre 2010 et 2012.

Près de 40% des films destinés aux adolescents accordent encore des rôles à la cigarette.

Quelque 35 % des émissions de télévision montrent des images de fumeurs.

Le tabac figure dans un vidéoclip sur quatre.

Quand la fiction influence la réalité

Les adolescents régulièrement exposés à des scènes de consommation de tabac voient multiplier par trois leur risque de commencer à fumer.

Si leurs acteurs préférés fument souvent à l’écran, ils risquent 16 fois plus d’adopter une attitude positive à l’égard du tabac.

Ils ont aussi tendance à surestimer le pourcentage de fumeurs dans la vraie vie.

On estime que 44 % des jeunes fumeurs auraient été initiés au tabagisme à cause d’une exposition fréquente à des produits du tabac dans les films.

Les scènes de consommation de tabac rapporteraient jusqu’à 4,1 milliards de dollars aux fabricants de cigarettes chaque année. L’usage répété du tabac au cinéma n’augmente pas le nombre de billets vendus, mais il contribue clairement à augmenter les ventes de cigarettes!

Dans les films, le tabac a le beau rôle. Mais les films, c’est juste de la fiction.
Dans la vraie vie, le tabac crée une dépendance et tue prématurément
un consommateur sur deux.

Tu veux changer les choses? Voici des idées pour t’inspirer

Tu veux mettre tes idées en actions? Voici comment joindre le mouvement !

Haut de la page