Une intervenante de La gang allumée du Collège Charlemagne reçoit un prix de reconnaissance pour son implication soutenue en prévention du tabagisme

3 juin 2011, 12h08
modifié 6 juin 2011, 15h57



Johanne Crevier, enseignante en éducation physique et intervenante de La gang allumée depuis plus de 10 ans, a reçu un prix de reconnaissance pour son engagement hors du commun en prévention du tabagisme, prix décerné par la Direction de santé publique (DSP) de Montréal et le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS). Assorti d’une bourse de 100 $, ce prix a été remis à Madame Crevier lors du gala sportif annuel de son établissement par Christine Demers, chef de service de la prévention au CQTS.

Johanne Crevier, qui soutient La gang allumée du Collège Charlemagne depuis ses débuts, s’est distinguée cette année parmi tous les intervenants qui participent au programme de La gang allumée dans la région de Montréal. Christine Demers, chef de service de la prévention au Conseil québécois sur le tabac et la santé, souligne l’importance de la contribution de Johanne Crevier : « Quand on est conscient du taux élevé de tabagisme chez les adolescents, qui est de 22 %, on réalise à quel point nous avons besoin, partout au Québec, de personnes comme Madame Crevier qui s’impliquent pour prévenir le tabagisme. »

Au cours de cette seule année scolaire 2010-2011, l’intervenante du Collège Charlemagne a aidé les jeunes de sa gang allumée à réaliser une vidéo de prévention à partir d’une chanson contre le tabac et d’une chorégraphie que les jeunes avaient créées. Elle les a également soutenus lors de leur participation à une action sociale médiatisée soulignant l’arrivée d’Errol Povah, qui a traversé le Canada en course à pied pour dénoncer les tactiques de l’industrie du tabac. Enfin, elle a épaulé les jeunes de La gang allumée pour qu’ils puissent manifester à plusieurs comédiens québécois leur souhait de voir une réduction du tabac au cinéma et à la télévision.
> Lire la suite