Cri du cœur de 16 adolescents engagés dans la lutte contre le tabac (Lettre d'opinion des 16 membres du Réseau conseil de la gang allumée Journée mondiale sans tabac de L'OMS - 31 mai 2011)

30 mai 2011, 12h11
modifié 30 mai 2011, 12h30

Pourquoi, croyez-vous, que 16 jeunes de 13 à 17 ans provenant de toutes les régions du Québec se sont regroupés au Réseau conseil de la gang allumée pour lutter contre le tabagisme chez les autres jeunes ?

Parce que le tabagisme est un grave problème de santé publique. Et parce qu’il y a encore beaucoup à faire pour changer les choses ! C’est simple, chaque semaine, une moyenne de 650 nouveaux jeunes s’initient à la cigarette. Leur âge moyen : 12,7 ans ! Et voilà qu’on se retrouve avec 22 % de l’ensemble des élèves du secondaire qui consomment des produits du tabac, soit 100 331 fumeurs de moins de 18 ans. D’ailleurs, 71 % des adultes qui fument quotidiennement aujourd’hui ont, eux aussi, commencé à fumer avant leurs 18 ans. Et un sur deux en mourra ! En plus, étant régulièrement exposés à la fumée de cigarette dans la maison, 15 % des enfants de 0 à 17 fument bien malgré eux. C’est aussi pire dans les voitures : 39 % des fumeurs y allument leur cigarette en présence d’enfants, les obligeant à respirer les 4 000 poisons chimiques qu’elle dégage.

Ce n’est pas tout. Voulant absolument recruter de nouveaux fumeurs, il y a l’industrie du tabac qui nous passe sous le nez ses fichus paquets de cigarettes plus attrayants les uns que les autres et des cigarillos légalement plus gros qu’avant, mais qui goûtent toujours les fruits et qui empoisonnent pareil. Si on n’agit pas maintenant et avec plus de vigueur, c’est nous, les jeunes actuels et la génération de nos propres enfants qui devront payer le coût social de plus en plus élevé du tabagisme.

Alors voilà pourquoi nous, les 16 adolescents du Réseau conseil de la gang allumée, nous croyons dur comme fer à l’idéal d’un monde sans fumée. Ce 31 mai 2011, Journée mondiale sans tabac de l’Organisation mondiale de la Santé, profitez-en donc pour vous rappeler que le tabagisme provoque actuellement la mort d’un adulte sur dix sur la planète, et qu’au Québec même, il est la première cause de mortalité évitable. Et demandez-vous, aussi, ce que vous pourriez faire vous-mêmes pour que ça change dans votre famille et auprès de vos amis.
Les 16 membres du Réseau conseil de la gang allumée :
Réseau conseil de la gang allumée

Carolanne Lévesque, 16 ans (Bas–Saint-Laurent) — Alexandre Tremblay, 16 ans (Saguenay–Lac-Saint-Jean — Marie-Ève Daigle, 15 ans (Capitale-Nationale) — Antoine-Lysaught-Nantel, 15 ans (Mauricie–Centre-du-Québec) — Amélie Langlois, 14 ans (Estrie) — Rosalie Mailhot, 14 ans (Montréal) — Claudia Knight, 16 ans (Outaouais) — Sophie Lecompte-Ouellette, 14 ans (Abitibi-Témiscamingue) — Kézanne Imbeault, 17 ans (Côte-Nord) — Maxime Gauthier-Dubuc, 17 ans (Nord-du-Québec) — Marie-Lou Denis, 16 ans (Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine) — Rachel Lestage, 14 ans (Chaudière-Appalaches) — Mélisa Girardeau, 14 ans (Laval) — Judy Saint-Pierre, 15 ans (Lanaudière) — Jeanne Raymond-Valiquette, 15 ans (Laurentides) et Lauralie Bourdages, 15 ans (Montérégie)



État de la situation

* Tous les ans depuis 1987, l’Organisation mondiale de la santé consacre le 31 mai « Journée mondiale sans tabac » pour faire mieux connaître, partout dans le monde, l'épidémie de tabagisme et ses effets mortels.
* À l’échelle de la planète, le tabagisme provoque actuellement la mort d’un adulte sur dix, ce qui en fait la deuxième cause de décès au monde.
* Plus de 5 millions de personnes, au cours de cette seule année 2011, mourront des suites d’un infarctus, d’un accident vasculaire cérébral, d’un cancer, d’une pneumopathie ou d’une autre maladie liée au tabac.
* Plus de 600 000 décès – dont plus du quart chez des enfants – sont imputables au tabagisme passif.
* Le tabagisme est la plus importante épidémie évitable que doit affronter l’humanité.

Le thème de 2011

* Le thème 2011 de la Journée mondiale sans tabac : la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac. Ce premier instrument mondial de lutte contre le tabagisme a apporté une dimension juridique nouvelle à la coopération internationale en matière de santé.
* Tout premier traité négocié sous les auspices de l'Organisation mondiale de la Santé, la Convention-cadre, avec ses 172 signataires, est l’un de ceux qui a remporté la plus large adhésion dans l’histoire des Nations Unies.
* Le principal message de cette Journée mondiale sans tabac 2011 : il appartient aux pays d’appliquer toutes les dispositions du traité pour protéger les générations actuelles et futures contre les conséquences sanitaires, sociales, environnementales et économiques dévastatrices du tabagisme actif et passif.
* Le tabac a fait 100 millions de morts au XXe siècle ; selon l’OMS, il pourrait en faire au-delà d’un milliard au XXIe siècle.
* Le traité a déjà apporté la preuve de son efficacité dans la lutte contre le tabagisme.
* Lors de la Journée mondiale sans tabac 2011 et durant toute l’année qui suivra, l’OMS fera tout son possible pour inciter les pays à mettre le traité au cœur de leurs dispositifs de lutte contre l’épidémie mondiale de tabagisme.
* En répondant à l’appel de l’OMS, les pays renforceront leur capacité de réduire sensiblement la morbidité et la mortalité liées au tabac, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du traité.

Source : site de l'Organisation Mondiale de la santé (http://www.who.int/tobacco/wntd/2011/announcement/fr/index.html)

Pour en savoir plus sur la Journée mondiale sans tabac de l'OMS, consultez le http://www.who.int.
> Lire la suite