La gang allumée de l’École secondaire de l’Escabelle de Cap-Chat se mérite le Prix allumé Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 2010-2011

25 mai 2011, 11h42
modifié 26 mai 2011, 14h10

Le 24 mai 2011 – La gang allumée de l’École secondaire de l’Escabelle de Cap-Chat a reçu le trophée Prix allumé et une bourse de 300$ pour son implication remarquable dans la lutte contre le tabagisme auprès des jeunes, parmi l’ensemble des gangs allumées participantes de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Le Prix allumé est remis depuis trois années à une gang allumée exceptionnelle dans la région de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, par le Conseil québécois sur le tabac et la santé et la Direction de santé publique de la région, afin de souligner le travail des écoles et des maisons de jeunes dans la sensibilisation et la prévention du tabagisme auprès des adolescents. Ce prix de reconnaissance vient souligner l’implication des intervenants et des jeunes de l’École secondaire de l’Escabelle qui participent au programme de La gang allumée.

C’est dans le cadre du gala de leur école que l’on a remis le trophée Prix allumé à cette gang allumée. Cette dernière s’est démarquée pour la qualité de son projet sur le tabagisme, par la portée du message véhiculé et la mise en œuvre, tout au long de l’année scolaire, d’activités de sensibilisation originales telles que la création d’une vidéo pour le concours « On sang mêle », d’un lip-dub et d’une chorégraphie sur la chanson Thriller de Mickael Jackson pour ne nommer que celles-là. L’école avait déjà reçu le trophée en 2008-2009. Madame Della Guérette, animatrice à la vie étudiante à l’École secondaire de l’Escabelle, s’est dite honorée de se voir remettre à nouveau le trophée Prix allumé. « Les jeunes de notre gang allumée sont dynamiques et très préoccupés par la problématique du tabagisme dans leur entourage. »

Le programme de La gang allumée est une initiative du Conseil québécois sur le tabac et la santé. Il entreprend sa 16e année d’existence et regroupe près de deux cents gangs allumées partout au Québec. Basé sur le principe que ses actions sont initiées par des jeunes à l’intention d’autres jeunes de niveau secondaire dans les écoles, les centres jeunesse et les maisons des jeunes, ce programme a été reconnu parmi les plus efficaces à ce jour en terme de prévention du tabagisme juvénile.



> Lire la suite